Une séance de spiritisme a pour objectif de communiquer avec les esprits des morts. On se place généralement autour d’un guéridon, sur lequel sont disposés des lettres et un verre retourné.

Un guéridon est une petite table à trois pieds, souvent un peu haute par rapport à ses appuis, ce qui la rend instable.

Au début de la séance, le maître de cérémonie lit un passage de la Bible, en général dans l’apocalypse de St Jean. Puis, après un moment de concentration, il entre en contact avec un esprit et lui pose des questions. L’esprit déplace alors le verre sur le guéridon pour former les mots qui composent sa réponse.

Si un esprit mauvais est contacté, on utilise du sel pour le faire fuir. Ce sel doit avoir été préparé par un rite spécifique, comprenant une bénédiction païenne; on le place généralement dans un réceptacle en bois exotique.

La légende dit que les esprits peuvent aussi communiquer avec les vivants par l’intermédiaire d’une planchette glissant sur un plateau marqué de lettres. C’est ce qu’est la tablette de Oui-jà. On en trouve de nombreuses versions, le plus souvent aux Etats-Unis ou en amérique du Nord.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *