Les joueurs

Il faut avant tout garder à l’esprit que vous allez organiser la Murder Party pour eux. Vous ne serez qu’un petit rouage dans l’organisation de la Murder Party. Ce sont les joueurs qui incarnent les personnages, jouent les rôles, etc.

La Murder Party n’est pas une soirée ordinaire. Il faut donc sélectionner les joueurs selon certain critères. Le premier étant la motivation. Rien de plus désagréable qu’un joueur qui s’ennuie et qui parle d’autre chose. Ça démolit l’ambiance et démotive les autres joueurs. Pour éviter cela je vous conseil de respect de ces quelques éléments:

  • Avoir un scénario, un thème et une ambiance qui plait. Comme un film à suspens, le joueur doit être tenu en haleine, scotché au déroulement de la murder. Un bon scénario dans un contexte passionnant est la meilleur solution.
  • Donner à chaque joueur un personnage qui lui fait réellement envie et qui lui plait. Si vous donner un personnage fade ou sans intérêt ne vous étonnez pas de voir la motivation fondre comme neige au soleil.
  • Demander une participation aux frais (soyez raisonnable c’est une soirée jeu pas une semaine à Tahiti) et expliqué qu’elle ne sera pas remboursée en cas de désistement.
  • Ne forcez pas vos joueurs à venir. Leur démarche doit être spontanée et volontaire. Sinon le taux de désistement risque d’exploser.
  • Modérez la consommation d’alcool au cours de la soirée pour éviter toute dérive.

Si vous avez trouvé les bonnes personnes voici les 3 points essentiels qui concernent le joueurs de votre Murder Party.

Le casting

C’est une étape super importante! Il n’est pas aisé de donner le bon rôle à la bonne personne. Si vous connaissez tous vos joueurs parfaitement, cette partie va aller mieux mais en aucun cas il ne faut la négliger. Il est absolument indispensable, incontournable voir vital pour la survie de votre Murder Party que vos joueurs comprennent, aiment et jouent leur rôle.

Aucun organisateur sérieux ne vous dira le contraire. Par exemple, ne faite jamais jouer un vampire à une personne qui n’a aucune culture dans le domaine. Ou alors prenez le temps de le briefer sur ce que vous attendez de lui. Et surtout assurez vous que le joueur aimera ce rôle. Pour ne pas dévoiler à l’avance les ficelles du scénario, faites remplir un questionnaire aux personnes que vous ne connaissez pas ou peu.

Vous trouverez des exemples de formulaire d’inscription à adapter à votre cas.

Enfin le casting est une étape tellement importante à la réussite de votre Murder Party que je vous conseil de l’organiser à plusieurs et de le discuter entre organisateur.

Désistement et recrutement de joueurs

Lors de votre première Murder Party, il est possible que vous ayez besoin de plus de joueurs que ce dont vous disposez spontanément. Vous devez être clair avec vos futures joueurs et les prévenir qu’ils vont devoir s’investir dans un rôle, le préparer et le jouer à fond et avec passion!

Le désistement d’un joueur est toujours possible même si vous suivez les quelques conseils que je vous ai présenté plus haut. Imaginez la scène, vous avez préparé une superbe Murder Party, vos dossier de jeu sont déjà partis, votre lieu est loué, vous avez déjà fait les courses pour le repas. Quand tout à coup le téléphone sonne. C’est un joueur, il ne pourra pas venir, ils est désolé, mais le chat de sa tante à mal au ventre, … Pour éviter de gros coup de stress, je vous propose donc de penser à l’avance à quelques cas de figure pour gérer sereinement un désistement de dernière minute:

  • Remplacer le joueur défaillant par un autre. Si par chance vous disposez d’une personne qui répond au critère dont on a parlé plus haut et qui est disponible, il vous « suffit » de lui donner le rôle du joueur qui s’est désisté. Cette solution est la plus simple mais présente défaut. Le joueur remplaçant aura moins de temps pour préparer son personnage, son costume, son rôle. Idéalement, optez pour un joueur expérimenté.
  • Une autre solution consiste à reporter le jeu. C’est une option frustrante et désagréable. Mais réfléchissez y, elle peut éviter le crash complet.
  • Vous pouvez aussi donner le rôle à un organisateur. Ce qui implique que vous ayez un organisateur disponible, sans rôle déjà affecté. Mais le problème est que l’on revient à la situation de la première option. Le joueur n’aura pas beaucoup de temps pour préparer son personnage.

Les choses à ne pas faire en cas de désistement

Je parle d’expérience. J’ai tenté. Ça marche, ou pas mais c’est vraiment mauvais. Voici ce qui ne faut pas faire pour essayer de rattraper le coup au risque d’aggraver la situation:

  • Insister lourdement auprès du joueur qui s’est désisté
  • Demander à un joueur ou une organisation de joueur de jouer plusieurs rôle par tranche de 30min ou 1h, …
  • Jouer soi-même le personnage désister et laisser le jeu sans organisateur
  • Faire assassiner le personnage au tout début du jeu pour « justifier » sa disparition du scénario
  • Et d’autres abbérations du même goût.

Le roleplay

Le roleplay est ce que vous êtes en droit d’attendre des joueurs. C’est pour cela qu’il faut être clair avec eux sur ce point. Et puisque vous avez déjà été joueur, vous savez de quoi on parle. Par exemple invitez vos joueurs à jeter un coup d’œil à la rubrique l’art de bien jouer. (un peu de pub ne fait pas de mal!)