Sommaire du dossier

Introduction et généralités
Suite du dossier : Que faire en cas de désistement ?
Check-list : n'oubliez pas l'essentiel pour votre soirée enquête !
Bobologie
Prévoir un budget pour la nourriture et les boissons
Conseils pour créer l'ambiance et les effets d'une Murder Party (vous y êtes)
Du crime à la découverte du cadavre
:Les 12 points d'une stratégie gagnante
Comment trouver le lieu idéal pour votre Murder Party ?
Conseils pour la sécurité de votre soirée enquête
Suite du dossier : faire à manger !


Créer les effets et l'ambiance d'une Murder Party ou une soirée enquête

 

Qu'il me soit permis tout d'abord de préciser que je n'ai pas la prétention de couvrir de façon exhaustive ce domaine qui pourrait à lui seul remplir des bibliothèques. Toutefois, je vais tenter de dégager les grandes lignes de ce qui permet de réussir les effets et l'ambiance d'une Murder Party.


cette image est ©Claire SALVATORI http://perso.wanadoo.fr/claire.fred/SE.html

Créer une ambiance

L'ambiance est ce qui est à la fois le plus facile à créer, mais aussi le plus facile à briser. Il faudra donc proscrire strictement les téléphones portables, les potins mondains et les scores du dernier match.

Les effets que vous allez utiliser sont une source d'ambiance, mais ils ne doivent pas être les seuls : dès la fiche de personnage, les joueurs doivent ressentir le style de la soirée. De même, dès leur arrivée il faudra les aider à entrer dans leur personnage; la méthode qui consiste à "enfermer" tous les joueurs dans leurs chambres, puis à les "libérer" pour commencer la partie est excellente car elle crée un évènement charnière psychologique. On peut également pratiquer l'accueil de façon à faire entrer dans le jeu dès le seuil franchi : un majordome en livrée ouvrant la porte et s'effaçant créera une ambiance et montrera par la même occasion aux joueurs que la partie a commencé !

Aussi, pour conserver l'ambiance, il vaut mieux que les joueurs qui viennent demander une information aux organisateurs le fassent d'une façon qui soit logique dans le jeu : éviter à tout prix les "eh, marc viens voir !", à remplacer par "monsieur le Baron, puis-je vous séparer un instant de votre table ?".

Les effets sont le piment de votre Murder Party, il faut donc les gérer avec soin, et ne pas en abuser au risque de pousser vos joueurs à l'overdose. La plupart des effets seront le résultat d'un bricolage plus ou moins réussi, ce qui justifie de vérifier à l'avance, et en situation, qu'ils sont aptes à fonctionner : que se passera-t-il s'il pleut ? s'il y a du vent ? si le courrant venait à être coupé (indépendament de la volonté des organisateurs ou non !).

L'effet le plus classique et qui garde toujours son impact est l'utilisation de la machine à fumée. On peut avoir par exemple à visiter un cimetière disparu dans une clairière, ou une cave sombre et brumeuse. Lors de la Murder Party de la Tour du Moine, la machine a fumée fut utilisée pour simuler une réaction chimique (un corps plongé dans l'acide !). La manipulation d'une machine à fumée est facile, toutefois quelques précautions s'imposent.

Une machine à fumée fonctionne sur le principe suivant : un liquide spécial est présent dans le réservoir de la machine, cette dernière est reliée à une prise électrique et chauffe le liquide jusqu'à le vaporiser, le gaz (la fumée) sort par un orifice spécifique, sur pression d'une télécommande. Toutefois, il peut arriver parfois sur certains modèles que quelques petites volutes de fumée sortent sans que la télécommande n'ait été pressée, ceci est normal (soupape de sécurité). Les machines à fumée chauffent donc assez pour qu'on ne les pose pas à même une moquette, ou contre un rideau (risques d'incendie).

On peut louer une machine à fumée dans les boutiques de sono - animation, pour quelques centaines de francs au maximum (produit compris).

Il est intéressant à noter que la fumée dégagée par ces machines n'est pas toxique; toutefois elle a toujours une odeur (on ne pourra pas la faire passer pour du brouillard), et se diffuse assez rapidement. Enfin, ce genre de fumée ne reste pas au sol : pour obtenir un effet de fumée sur le sol uniquement, il vous faudra utiliser une machine à carboglace (aussi appelée machine à fumée lourde), dont le fonctionnement et le prix ne sont pas du tout du même ordre.

[Exemple de machine à fumée]

Pour en savoir plus sur les effets de fumée, lisez l'article très complet suivant : lien externe

L'utilisation de lumières dans une Murder Party permet de créer des effets très impressionnants : quelques lampes de couleur jaune à la place des ampoules traditionnelles suffiront à donner une impression de vieux à une pièce. De la même façon, évitez à tout prix les éclairages forts : plus il y aura de recoins sombres et de couloirs mal éclairés, et plus facilement vous pourrez générer une ambiance angoissante.

Une autre façon de terroriser vos joueurs est la (trop) célèbre coupure d'électricité; cependant elle devra avoir lieu à minuit, ou avec une justification réaliste (orage réel, blackout dû à une guerre, etc.) qui s'intègrera dans le scénario. Ne cherchez pas à la "caser" à tout prix, au risque de déteriorer l'ambiance au lieu de la soutenir. La coupure d'électricité doit être la source d'un incident pour prendre tout son intérêt : pendant les quelques secondes de nuit noire, avant l'intervention des bougies, briquets et autres lampes de poche, un meurtre sera peut être commis ? un personnage disparaîtra-t-il (le suspect n°1) ?

Pensez aussi aux détails idiots comme celui ci : si on coupe l'électricité au compteur, comment va fonctionner le système son (nous reviendrons dessus plus loin) ? Y a-t-il un frigo ou un congélateur nécessitant de l'électricité de façon impérative ? L'effet suivant a-t-il besoin d'électricité (machine à fumée, éclairages, projection d'hologrammes, etc ?)...

Enfin, comme toute chose a une fin, prévoyez aussi une justification intrisèque au scénario pour le retour de l'électricité : si un pylone a été détruit, pourquoi le courrant revient il au bout de quelques minutes ? Même s'il s'agit d'un jeu, il faut rester dans le crédible, ou au moins dans le logique. Il y a déjà assez d'étrange dans le scénario !

Décor et accessoires : le soin du détail

Pensez toujours à avoir un certain soin du détail : par exemple, pas de séance de spiritisme digne de ce nom sans encens, etc. En particulier, pensez au décor et aux accessoires comme à l'emballage d'un présent.

En effet, la décoration se compare à l'emballage d'un présent : c'est ce que les gens remarquent au premier regard, même s'ils croient ne pas y faire attention.

La décoration est un art. Elle permet d'orienter un évènement vers un thème bien précis, elle a le même pouvoir de transporter les gens dans un environnement très différent de celui qui les entoure : elle est un catalyseur de l'imaginaire.

La décoration est un élément essentiel pour tout évènement, et en particulier pour une Murder Party : un décor réussi a des pouvoirs magiques. De la finesse de vos détails dépendra la réalisme de votre jeu.

Ne la négligez pas !


image extraite de la murder 2000 "à vaincre sans péril on triomphe sans gloire".
Les joueurs pouvaient voir des portraits du Baron aux murs, le repas était servi dans de la vaisselle de luxe, etc.
Tout le décour aidait à créer une ambiance étouffante de richesse.

Conseil : relire la F.A.Q.

Suite du dossier : du crime à la découverte du cadavre

Retour à la gestion du budget nourriture et boissons